CONVIFIVE POWERADE LIGUE

La poule Rhône-Alpes, n'est pas la plus fourni en nombre d'équipes (5), mais la qualité ce ces dernières en font certainement une des poules les plus difficiles. Quand on connaît la qualité du côté de Set et Match Craponne, présent lors de la dernière finale du Convifive, et qu'on les voit toujours vierge de victoire après 4 matchs, on peut légitimement penser que leurs vainqueurs ne sont pas dénués de qualités.

Les Manival V sont la belle surprise de cette poule. Avec 4 victoires en autant de matchs, les joueurs de Grenoble semblent bien partis. Lucas Colombet et son équipe, ont battu deux fois les Blacks Star d'Annecy. Ils ont également dominé les Kuyts et l'équipe dijonnaise Ô 3 temps. Ne pas les voir dans les deux premiers (2 qualifiés directement) serait maintenant une grosse désillusion.

L'équipe des Blacks Star de Mon Foot5 Annecy était un peu plus attendue, bien que novice elle aussi sur le Convifive. Après un excellent début et 3 victoires en 4 matchs, les Blacks Star sont tombés deux fois contre les Kuyt et Manival V. Il faudra renverser la tendance le 18 mars à domicile pour aller plus loin. Les qualités ne manquent pas à cette équipe et tout reste possible.

Dijon est une ville bien connue dans le foot5 grâce à l'équipe Double A Dijon qui brille en Superfiveligue, mais une nouvelle équipe arrive sur le Convifive avec de grands espoirs. Il s'agit de l'équpe Ô 3 temps. A l'inverse des Blacks Star, les dijonnais avaient mal débuté ce Convifive. Deux défaites lors de la première journée avaient placées cette équipe en position délicate, mais les victoires du week-end dernier à Craponne ont totalement relancées et motivées tout le monde. Le prochain match contre les Kuyts sera important dans la course à la qualification.

Les Kuyts souhaitent faire mieux que l'année dernière et enfin voir la finale du Convifive. Ils ne se doutaient certainement pas de la difficulté de la tâche en entamant la poule Rhône-Alpes. Avec deux victoires et deux défaites, les Kuyts n'ont plus beaucoup de marge, et il faudra trois victoires sur les quatres derniers matchs pour passer directement. Rien n'est impossible, les grenoblois l'ont déjà prouvé, ils peuvent rivaliser avec les meilleurs de leur région. 

Enfin l'équipe Set et Match Craponne est quelque peu la déception de cette poule. Habituée des finales, on pensait qu'une place dans les deux premiers était largement à sa portée. Or, avec quatre défaites, l'équipe de Set et Match à pratiquement compromis ses chances. La qualité est là et ils ont déjà prouvé qu'il ne faut pas les enterrer trop tôt. Les joueurs craponnois ont un vrai challenge à relever.

Cette poule Rhône-Alpes est encore très ouverte. Et si la qualification de Manival V semble bien engagée, la seconde place qualificative et la place de barragiste sont encore largement à la portée de tous.