FINALE NATIONALE DU FOOT 5

Les équipes réunies ce week-end ont toutes été d'un niveau incroyable. A la fin du week-end, les joueurs eux-mêmes n'en revenaient pas du niveau de jeu pratiqué sur les terrains du Parkfutbol de Servon. La preuve en est que un 1er de poule sera éliminé dès les 8ème de finale en perdant contre un 4ème. Puis un 3ème de poule, ira lui jusqu'en demi-finale. Bref le niveau était tel qu'à chaque match il était quasiment impossible de donner un favori.

Comme l'an dernier le champion a eu des matchs compliqués du début à la fin. Le FF Marseille l'emportera trés difficilement contre le Cinco Estrellas en 8ème. Sans un penalty raté par les parisiens à moins de 5mn de la fin, on ne peut pas savoir ce qui se serait passé. Idem en 1/4 de finale, la Joga Z7, équipe très homogène a donné des sueurs froides aux marseillais en ne s'inclinant que d'un but. D'une possible élimination en 8ème de finale, les joueurs de Cédric Bonnot sont allés jusqu'au titre. Bravo!!!

Parmi les éliminés dès le matin de samedi, on attendait mieux de Set & Match, mais son parcours de la veille lui avait attribué Double A Dijon comme adversaire. Et battre Dijon, même sans gardien relève toujours d'un exploit que les joueurs de Yan Berthaud n'ont pas pu réaliser.

De son côté la Manita Fut5 avait réalisé une belle première journée et terminé en tête de sa poule. En affrontant La Roquette, le cadeau était bel et bien empoisonné et le poison aura raison des joueurs du Funny Fut5, la Roquette s'impose 5 buts à 3.

Le Kaiser, dans une poule compliquée le vendredi n'a pas pu venir à bout des Z7 déterminé et peut être un peu plus en place collectivement. Un bon Kamara Sallé et un Skander à son niveau n'ont pas suffit et peut être démontré les réelles limites des Beauchampois.

Le Cinco Estrellas, après un vendredi pour le moins catastrophique pour ne pas dire plus, réalisera un match énorme contre le futur champion. Mieux, les Estrellas auraient pu gagner ce match sans un Ben Boina excellent dans les moments chauds. Va peut-être enfin se poser les bonnes questions chez cette équipe des Estrellas car c'est ni plus ni moins un vrai gachis tant le talent existe, mais nous sommes à la limite de ce que nous pouvons tolérer sur un terrain (en tous cas chez Convifive) tant le comportement du vendredi fût indigne des membres du Cinco!

Quatre équipes donc déjà éliminées en 1/8ème de finale dont trois parisiennes qu'on pensait retrouver, il faut bien le dire, au moins un cran plus haut!